Comment utiliser les groupes d’engagement ou pods sans en avoir l’air ?

Published by Toinon on

Si vous avez commencé à publier sur LinkedIn, vous en avez forcément entendu parler. Les groupes d’engagement (ou pods) permettent d’obtenir des commentaires et likes, stimulant ainsi l’engagement sur le post et donc la portée des publications.

podawaa interface

Il existe deux types de pods : les pods manuels et les pods automatisés.

Les pods manuels sont très chronophages mais présentent des commentaires un minimum qualitatifs, qui ne posent pas trop de problème.

En revanche, les pods automatisés ont tendance à « se voir », c’est à dire qu’une personne avertie peut facilement déterminer si vous utilisez des pods automatisés.

Pas super pour l’image, n’est ce pas ? Je vous propose ici quelques astuces pour masquer ça.

Rejoignez des pods dans votre langue

Lorsque John Smith, CMO d’une boîte américaine commente votre post en français, c’est très douteux.

Choisissez des pods dans votre langue, pour obtenir des commentaires de personnes de votre pays.

Ceci a deux avantages :

  • Rendre plus crédible les commentaires en question
  • Augmenter votre portée dans la langue ciblée (l’algorithme a tendance à montrer les contenus aux réseaux des personnes qui engagent sur vos posts)

Rédigez de bons commentaires

Et intégrez les dans votre processus de création de contenu. N’utilisez pas les commentaires proposés par des plateformes comme Lempod ou Alcapod. Tout le monde les reconnait et ils n’apportent pas de valeur ajoutée à votre contenu.

Alors prenez le temps de rédiger vos propres commentaires, comme si vous étiez un vrai utilisateur. Prenez parti pour et contre vous même pour créer du débat dans les commentaires. Demandez à votre entourage d’en rédiger quelques uns pour vous si vous manquez d’inspiration.

Par bon commentaire, j’entends autre chose que :

 » Great Post », « Super contenu », « Toujours du bon contenu {{firstname}} » etc…

Rédigez au moins 5-6 commentaires de 2-3 lignes. Et utilisez la technique suivante.

Faites remonter les commentaires qualitatifs

Quand un utilisateur voit votre post, tous les commentaires ne lui sont pas affichés. Seulement les plus populaires par défaut, qui sont ceux qui ont reçu le plus de commentaires.

Afin de masquer certains de vos commentaires douteux, répondez aux commentaires qualitatifs que vous avez écrit pour les faire remonter en aperçu. De même pour les vrais commentaires laissés par votre audience : répondez y en priorité, parce que c’est une politesse et que ça permet d’engager avec elle, mais également pour masquer tous vos faux commentaires qui suivent, donnant l’impression que tous les commentaires reçus sont aussi réels.

Gardez un ratio commentaires/likes crédible

Vous avez déjà vu un post avec 700 likes et 2 commentaires ? Je veux dire dans la vraie vie, celle où le growth hacking n’existe pas ?

Si vous en avez déjà vu un, aucun doute : il utilisait des pods, et un peu trop !

Car on peut être tenté en utilisant les pods de se dire « 1 commentaire vaut environ 10 likes en terme de poids pour l’algorithme. Je ne vais pas rédiger de commentaires et multiplier les pods pour augmenter le nombre de likes »

Rien ne vous en empêche et sur le papier ça fonctionne. Mais avouez que ce n’est pas très crédible dans le monde réel.

On observe sur des posts organiques, un ratio de 1/3 à 1/20 commentaires/likes. Je vous invite à viser 1/10, qui est un ratio à la fois efficace et crédible.

Restez sur des volumes crédibles et constants

Vous êtes un illustre inconnu et du jour au lendemain vos contenus obtiennent 1 000 commentaires ? Mmmh… douteux.

Comme il faut garder des ratios crédibles de like/commentaire, gardez des volumes crédibles et consistants. Les pods sont des outils, non une fin en soi. Ils doivent vous aider à augmenter votre portée, pas devenir une machine incontrôlable qui laisse des milliers de commentaires.

Si votre contenu ne créé pas d’engagement organique à un moment donné, remettez le en question avant d’augmenter les volumes de vos pods.


Bien utilisés, les pods sont un outil puissant, mais à utiliser en bonne intelligence. Vous n’êtes pas obligés de suivre mes conseils pour rester un minimum crédible, mais vous risquez d’en pâtir à un moment donné.

Categories: Podawaa