La fin de linked helper ?

Published by Toinon on

Linked Helper est en déroute 😱. Courant du mois d’aout, l’extension a même été coupée pendant deux semaines. La raison ? LinkedIn les chasse ! On vous explique tout et surtout comment trouver une alternative à cet outil.

Qu’est ce Linked Helper ?

Linkedhelper est un outil d’automatisation sur Linkedin qui permet de programmer un certain nombre d’actions. Entre autre, cet outil permet d’envoyer des demandes de connexions personnalisées, envoyer des messages, suivre des prospects… Il s’agit d’un des premiers outils qui a vraiment attiré beaucoup de monde sur l’automatisation Linkedin.

Linked helper est-il dangereux ?

Pour votre santé non je ne crois pas. Pour votre compte Linkedin sans aucun doute ! 

Un nombre considérable de comptes ont été bannis ces derniers mois suite à l’utilisation de linked helper. Une recherche rapide permet de faire ressortir de nombreux posts ou les dangers de Linkedhelper sont démontrés. Mais vous pouvez aussi découvrir toutes les limites de cet outil dans plusieurs articles. Linked Helper est indéniablement une extension dangereuse pour votre activité sur LinkedIn.  

Qu’est ce qui rend Linked Helper dangereux ?

Premièrement Linked Helper fonctionne sur la manipulation du DOM, c’est à dire le code source de LinkedIn. Ce comportement laisse des traces évidentes que LinkedIn peut détecter très facilement.

Même si à l’heure où nous écrivons cet article, ce problème est temporairement résolu mais LinkedIn continuera à détecter les utilisateurs de Linked helper. Il s’agit d’une guerre Linkedin contre LinkedHelper qui sera forcément remportée par les premiers : le premier réseau social BtoB contre une simple extension. La technologie même d’injection HTML, sur laquelle sont basées de nombreuses extensions comme Linked Helper ou Dux-Soup comporte des failles. 

Deuxièmement cet outil n’a aucun garde fou !  Le choix des délais de temps et du nombre d’actions quotidienne est laissé libre à l’utilisateur. Une liberté, qui permet à la communauté Growth Hacker de tester les limites certes, mais qui met en permanence votre compte LinkedIn en péril.

Aucun avertissement n’est prévu par linked helper pour vous prévenir d’un quelconque comportement à risque. C’est un outil de bricoleurs, destiné à un public averti.

Linkedhelper face à la démocratisation des outils d’automatisation ?

A une époque, automatiser Linkedin c’était un “truc de pirate”. Linked helper était parmi les premiers à généraliser cette méthode. Ils ont bénéficié du “first mover advantage”.

Mais l’automatisation est devenu courante. Les résultats de la prospection sur Linkedin comparé au “cold emailing” sont tels qu’une entreprise BtoB ne peut aujourd’hui plus se permettre d’ignorer ce canal ou de l’exploiter manuellement.

Or, utiliser cet outil requiert un certain apprentissage et beaucoup de rigueur pour ne pas mettre son compte linkedin en danger. Dans le monde du SaaS, l’expérience utilisateur doit primer. Linked helper ne peut être une alternative sur le long terme. 

Un outil adapté au “bulk” et non à la performance commerciale

Avec la démocratisation de l’automatisation et de linkedin comme canal d’acquisition BtoB il est devenu nécessaire de se démarquer. Une simple approche commerciale ne suffit plus. Comme c’est arrivé avec le cold emailing, autrefois efficace, et maintenant sur-utilisé,  linkedin présente un réel enjeu de différenciation.

Il est donc impératif de pouvoir mesurer les performances ! Et surtout de bien cibler ses clients, optimiser les tunnels de conversions et mettre en place facilement des tests A/B.

L’outil d’automatisation devient alors une extension du CRM et non un outil de spamming aveugle. Linked helper et la majorité des outils ne peuvent pas offrir cette valeur ajoutée aujourd’hui. 

Le manque d’ergonomie de linked helper

Linked Helper est un outil très peu ergonomique, c’est un euphémisme. Sous prétexte que les cibles sont des growth hakers et growth marketers, l’interface utilisateur est releguée au second plan. Avec la multiplication des outils de marketing et les opportunités de génération de prospects qualifiés qu’offre Linkedin, les utilisateurs vont tendre vers des outils plus ergonomiques, avec un onboarding bien plus clair. 

Nous avons nous-même essayé d’utiliser linked helper à nos débuts. Mais on ne peut même pas programmer des actions pour toute une semaine ! Un comble pour un outil d’automatisation de devoir revenir tous les jours paramétrer ses actions… 

C’est face à l’obsolescence de l’outil que nous avons choisi de développer notre propre solution.

Des alternatives plus simples

Il existe aujourd’hui des meilleurs outils que Linked helper. Plus efficaces. Plus ergonomiques. Moins cher. Sans risque. A tout hasard… ProspectIn. Un outil sécurisé et qui cherche à donner accès à tous à l’automatisation. Mais on vous laisse découvrir par vous-même ! Découvrez notre étude ProspectIn vs LinkedHelper.

Pourquoi ProspectIn est meilleur que Linked Helper ?

Prospectin utilise une technologie complètement différente, qui ne manipule pas le code HTML de Linkedin et ne laisse aucune trace contrairement à linkedhelper. Un outil sécurisé et ergonomique accessible par tous.

Pourquoi choisir ProspectIn ?

ProspectIn c’est un outil simple et épuré, intégrant les mêmes fonctionnalités que linkedhelper, avec l’aspect ergonomie et sécurité en plus ! Sur ProspectIn vous pouvez créer des scénarios linkedin, similaires au système de mails transactionnels mais directement sur le réseau social.

Vous pouvez par exemple envoyer des invitations, puis 1 jour après l’acceptation, envoyer un message. Envoyer une relance précise si la personne voit le message ou clic sur le lien.Grâce au tableau de bord vous pouvez suivre les performances de vos campagnes et messages et implémenter facilement des tests A/B pour optimiser vos résultats. 

Linked Helper a ouvert la voie à l’automatisation sur LinkedIn. Maintenant que l’automatisation est entrée dans le domaine du public, il est temps d’innover et proposer des alternatives sécurisées et accessibles. Et vous, vous utilisez quel outil ? 


Toinon

Chief (Positive) Energy Officer @ ProspectIn 😎
LinkedIn