Partie 1 | Guide complet de prospection LinkedIn

Published by Elodie on

12 minutes

Bonjour jeune Padawan. Si vous vous êtes retrouvé ici, c’est que nous avons une mission commune, celle de faire grossir votre business sur LinkedIn.

Nous allons vous accompagner et vous former sur l’utilisation de LinkedIn.

À la fin de cette formation de Jedi, vous allez rejoindre des terrains abondants de clients potentiels.

Vous aurez appris à maîtriser complètement LinkedIn en passant par ces étapes :

  • Comment vous servir du réseau, grâce à nos meilleures astuces. 😉
  • Comment tirer profit de LinkedIn, en gagnant des clients et en augmentant vos ventes. 💥
  • Les secrets du réseau social : Nos techniques de growth hacking et comment les reproduire. 💪
  • Comment automatiser vos actions sur LinkedIn, pour gagner un temps fou dans votre prospection. 😲

Vous n’allez certainement pas lire toutes ces lignes en un jour et vous avez bien raison. Prenez le temps de réaliser chaque mission au fur et à mesure des étapes afin d’en bénéficier au maximum.

Dans la vie, il n’y a pas de hasard. Nous avons croisé votre chemin afin de vous offrir toutes les clés pour réussir.

Êtes-vous prêts à vous lancer dans l’aventure ?


Partie 1 | Avant de prospecter sur LinkedIn


Vous vous demandez peut-être : est-ce que LinkedIn est vraiment utile pour générer des leads ?

Avant de vous lancer dans la conquête de LinkedIn. Vous devez comprendre pourquoi c’est une étape primordiale dans la réussite de votre business.

Laissez-moi vous expliquer. 😉

80% des leads BtoB générés sur les réseaux sociaux proviennent de LinkedIn. 80% ! Pourtant, à tous les niveaux, beaucoup de personnes négligent leur activité et ne développent pas leur réseau LinkedIn. Les raisons ? « Trop chronophage », « mes prospects n’y sont pas », « pas l’expérience du réseau »…


10 raisons de développer votre réseau et votre activité sur LinkedIn.

1. Ce n’est pas si chronophage

En réalité, vous pouvez développer votre réseau en 20 minutes par jour. 20 minutes avec un retour sur investissement incroyable !

Car pendant ces 20 minutes par jour vous pouvez :

  • Atteindre des milliers de personnes avec des publications.
  • Vous rendre visible en postant des commentaires pertinents.
  • Démarcher 80 à 100 prospects par jour.

Il vous suffit d’une routine simple de 20 minutes par jour, une stratégie claire et c’est parti pour générer des centaines de leads qualifiés par mois.

2. Développer son réseau ne passe pas forcément par l’envoi d’invitations et l’automatisation

Oui c’est bien nous, ProspectIn, outil d’automatisation pour LinkedIn, qui affirmons cela. Développer son réseau, cela ne se fait pas à n’importe quel prix. La qualité est aussi importante que la quantité. En réalité, il y a d’autres manières de développer son réseau sur LinkedIn que simplement envoyer des invitations :

  • Publier des commentaires pertinents sur les publications qui vous intéressent.
  • Suivre et visiter des profils de votre secteur d’activité ou des prospects potentiels pour attirer leur attention sur votre profil.
  • Publier du contenu pertinent, parler de ses activités, s’intéresser aux problèmes de ses prospects.

3. Votre vitrine professionnelle sur internet

En général, si on vous cherche par votre prénom et nom sur un moteur de recherche, le premier résultat correspondra à votre profil LinkedIn. C’est votre façade professionnelle sur internet.

Bon, je ne vais pas dire qu’avoir « +500 relations » sur son profil fait LA différence. Mais cela montre que vous êtes investi professionnellement et laisse croire à vos visiteurs que vous pouvez avoir de la portée dans votre réseau professionnel.

En tout cas, plus votre réseau LinkedIn est important et votre profil optimisé, plus le nom de votre entreprise sera associé à votre profil dans les recherches Google (surtout si vous êtes dans une société avec de petits effectifs). Une occasion de gagner en visibilité sur votre personne.

Je me souviens encore quand nous avons commencé à publier sur LinkedIn : tout l’entourage et l’écosystème entrepreneurial que nous rencontrions nous disaient « ouah ça avance vos affaires, j’ai vu vos publications sur LinkedIn ». Pourtant rien n’avait changé, nous rendions juste publics des éléments qui auparavant ne l’étaient pas !

4. Tester un marché et des approches que vous pouvez réutiliser sur vos autres canaux

Quel meilleur réseau que LinkedIn si vous vendez à des entreprises pour tester un marché, une idée ou une cible ? Nous l’utilisons quotidiennement dans ce but !

Sur LinkedIn vous pouvez adresser une cible particulière en faisant une recherche qualifiée, avec une invitation et un message précis.

Vous avez une idée de produit que vous voulez tester ? Il vous suffit de créer une landing page dédiée pour proposer de s’inscrire à la sortie d’une bêta, d’envoyer une campagne d’invitation à la cible potentielle sur LinkedIn et le tour est joué.

Vous voulez tester un nouveau discours ? Une nouvelle cible ? Pour ensuite itérer sur d’autres canaux (publicité, téléphone à froid, emailing, salons pro…) ? Faites une campagne ciblée avec un outil d’automatisation pour mesurer vos performances. Vous obtiendrez une donnée incroyablement riche et qualifiée. Vous échangerez avec vos clients potentiels (la règle n°1) , qui vous feront des retours sur votre approche et votre produit.

5. La concurrence n’y est pas rude

Contrairement à des réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, où la concurrence est rude pour obtenir de la visibilité, LinkedIn est un réseau encore sous exploité en matière de création de contenu et de publication. Il est très facile, avec quelques astuces et un bon contenu d’obtenir des milliers de vues sur des publications. Et qui dit milliers de vues, dit centaines de clients potentiels. Pour découvrir ces astuces vous pouvez vous inscrire sur l’académie de Groowster.co où sont partagées des dizaines d’astuces sur la génération de leads via LinkedIn.

6. Les algorithmes sont simples et cléments

Ces dernières années les réseaux sociaux ont durci leurs algorithmes pour limiter la portée organique des publications et favoriser les publicités. Cela arrivera probablement assez vite avec LinkedIn. Mais aujourd’hui il est possible de faire très facilement des milliers de vues en respectant les standards de publications et en utilisant les « pods ». Les « pods » sont des groupes d’engagements destinés à faire croire à l’algorithme que votre post est très populaire. Vous pouvez donc, en publiant 2 à 3 fois par semaine, obtenir une visibilité maximale pour votre activité et votre produit.

7. Générer des leads

J’en parle depuis le début de cet article : LinkedIn c’est le réseau social pour générer des leads en BtoB. Aujourd’hui, LinkedIn compte 600 millions d’utilisateurs, dont une part très importante de décisionnaires. Il y a de fortes chances pour que vos clients y soient !

Pour le savoir, il vous suffit d’effectuer quelques recherches par mots clefs pour trouver VOS prospects, puis commencer vos envois d’invitations et vos relances de messages. Manuellement si vous êtes un peu masochistes ou avec un outil d’automatisation comme ProspectIn si vous voulez gagner du temps et que vous aimez la simplicité.

8. Si vos clients n’y sont pas, vos partenaires potentiels y sont

Evidemment toutes les typologies de clients n’y sont pas. Si vous adressez des coiffeurs ou des archéologues, il est vrai qu’ils ne sont pas nombreux. En revanche vous pouvez y trouver des investisseurs, des mentors, des entrepreneurs, des partenaires potentiels… Et auprès d’eux aussi il faut se faire connaître !

Car nous sommes tous victimes de « l’effet d’exposition », biais cognitif persistant qui montre que plus nous sommes exposés à un élément, plus il est probable que nous l’apprécions. Peut-être que ces personnes, à défaut d’acheter votre produit, le recommanderons.

9. On peut y parler de tout

LinkedIn est un réseau professionnel. Pourtant on peut y aborder tous les sujets. Il ne s’agit évidemment pas de dire que vous venez de rencontrer la femme de votre vie ou de publier vos photos de vacances en Malaisie.

Mais vous pouvez y aborder des sujets politiques, culturels, économiques, sociétaux et même personnels (vos motivations, votre avis sur un débat, vos problématiques…). Autant de sujets à aborder pour publier et vous faire connaître.

10. L’humain préfère l’humain

Contrairement à Facebook ou Instagram (encore eux) sur lesquels les marques communiquent en leur nom de marque, LinkedIn est avant tout un réseau social basé sur les personnes.

Les pages entreprises et marques ont assez peu de portée organique. Les contenus sont publiés et partagés par des comptes de « personnes ». C’est la force de ce réseau social qui permet de développer une notoriété autour d’un profil en particulier et travailler son « personal branding ». Une occasion de créer de vraies relations avec les autres utilisateurs, qui seront peut-être bientôt de nouveaux clients ou de nouveaux ambassadeurs de votre marque.


Vous savez maintenant pourquoi LinkedIn est une mine d’or pour votre business.

Il est important de garder ces informations en tête afin de vous rappeler à quel point votre stratégie sur LinkedIn est primordiale pour votre réussite.

Nous pouvons passer à l’étape suivante, jeune Padawan.

Comment allez-vous utiliser cette mine d’or de façon optimale ?

Ne négligez pas ces étapes. Un bon profil LinkedIn c’est l’équivalent de la landing page de votre site internet. C’est la porte d’entrée de votre conversion.

Ne faites pas la même erreur que celle de vos concurrents, démarquez-vous.

C’est là que notre équipe d’experts entre en jeux pour vous donner les 8 étapes de l’optimisation de votre profil. 👨‍🏫


Comment optimiser son profil LinkedIn ?

Optimiser son profil LinkedIn en 8 étapes :

  1. Décorez votre photo de profil

    En ce moment, la tendance c’est de l’entourer d’un rond de couleur, souvent de la couleur de votre entreprise !

  2. Personnalisez votre titre

    Un titre court et visible pour qu’on vous remarque.

  3. Mettez un emoji dans votre titre

    Un emoji est visuel, il apporte de la couleur. Vous ne passerez pas inaperçu.

  4. Créez votre photo de couverture

    Votre photo de couverture c’est votre landing page personnelle. Personnalisez-là et soyez originaux.

  5. Racontez votre histoire

    Grâce au résumé, racontez votre histoire. Utilisez le storytelling !

  6. Utilisez la sélection

    Une nouvelle fonctionnalité depuis peu, vous pouvez mettre en avant vos plus grands succès.

  7. Complétez votre expérience et vos formations

    Du vrai. Et uniquement du vrai !

  8. Traduisez votre profil LinkedIn

    N’oubliez pas de traduire votre profil LinkedIn si votre activité est internationale.

Pour commencer la prospection sur LinkedIn, il faut avoir au préalable défini son persona. Une fois le persona bien défini, et pour pouvoir maximiser son taux de transformation, il convient d’optimiser son profil LinkedIn. Nous reprenons point par point tout ce qu’il y’a à savoir.

La photo de profil : centre d’attention

Imaginez 3 personnes que vous ne connaissez que sur LinkedIn. Comment les imaginez-vous ?

80% d’entre vous ont normalement imaginé les photos de profil. C’est ce que tout le monde voit, tout le temps, sur le réseau. Messagerie, publications, commentaires et… votre profil.

Ne négligez pas ce point : une photo professionnelle est indispensable si LinkedIn est un canal important pour vous.

Si vous voulez tester vos photos, il existe un super site pour obtenir une note moyenne sur différents critères. Et ainsi choisir la meilleure photo.

Une mode courante est d’entourer sa photo de profil d’un rond de couleur, avec un montage simple, pour faire ressortir la photo, mais optimiser son profil LinkedIn ce n’est pas que ça !

Un titre clair, un message concis

Le titre, avec la photo de profil, est la toute première chose que les gens verront apparaître sur LinkedIn, sans même avoir besoin d’aller sur votre profil ; votre titre est visible lorsque vous publiez un post ou un commentaire.

Il doit donc être clair et concis, inutile de mettre une phrase à rallonge, celle-ci ne sera pas visible entièrement. Si vous voulez décrire ce que vous faites avec plus de précision, ce sera dans le « résumé ».

Faut-il utiliser des emojis dans son titre ou son nom sur LinkedIn ?

Libre à vous de définir quel message vous souhaitez passer. L’emoji apporte une touche de couleur, rend plus visible, accroche l’œil. Mais si vous êtes sur une activité très stricte ou très sérieuse, peut-être vaut-il mieux éviter. Vous êtes la seule personne à pouvoir en juger.

La photo de couverture : votre landing page personnelle

landing-linkedin-profile

Votre profil LinkedIn est un peu votre site personnel. Quand on vous cherche sur Google c’est un des premiers résultats. Et quand vous êtes actifs sur LinkedIn, c’est le premier endroit où on va.

La photo de couverture est donc ESSENTIELLE. C’est un visuel, donc le format est totalement libre, comparé au reste du profil. C’est votre vecteur de différentiation.

Cette bannière doit expliquer visuellement ce que vous faites. Votre proposition de valeur. Soyez créatif. Comme la photo de profil, ne négligez pas le coût de cette bannière. Vous commencez à comprendre l’importance d’optimiser son profil LinkedIn ? Continuons. 😉

Le résumé : donnez en plus à ceux qui en veulent plus

D’expérience on regarde assez peu souvent le résumé. Déjà parce que l’aperçu ne tient que sur deux lignes, ce qui n’incite pas vraiment à l’action. Et que le format est tout petit et peu visuel comparé au reste du profil (d’où l’importance des autres parties).

C’est donc une partie que vous pouvez rédiger plus longuement. Qui donne plus de contexte à une personne qui veut vraiment en savoir plus. Comme tout passage rédactionnel, privilégiez le storytelling. Racontez une histoire. Votre histoire.

Tout en restant focus sur votre appel à l’action. Evitez également les « fort de mes 10 ans d’expérience » et tout ce qu’on retrouve dans les lettres de motivation et CV. Sauf si votre but est de ressembler aux autres profils évidemment. 😇

Mettez en avant ce que vous voulez grâce à la sélection

Depuis peu LinkedIn vous permet de créer une sélection. Cela vous permet de mettre certains contenus en avant.

selection-linkedin

Alors qu’auparavant il fallait les mettre dans votre résumé et que les liens sortants n’étaient accessibles qu’en 3 clics, aujourd’hui ils le sont en un seul. Profitez-en !

Donnez matière au visiteur : vos meilleurs articles de blog, votre propre site, vos témoignages clients etc… Mais surtout, choisissez bien les 2-3 premiers : ce sont les plus visibles.

Expérience et formation : soyez précis, soyez dans le vrai

A moins que votre employeur ne vous ai recruté sur un faux CV, 1er conseil : soyez vrais.

Ensuite, tout dépend de votre objectif avec votre profil. Dans notre cas on s’intéresse moins au recrutement qu’à un profil destiné à démarcher et avoir une forte activité de communication sur LinkedIn.

Pour les candidats qui souhaitent être recrutés, présentez toutes vos activités pro et associatives. Soyez exhaustifs.

En revanche, si votre objectif est de maximiser les « taux de conversions » (on entend par là prendre contact avec vous ou aller sur votre site ou augmenter votre notoriété), on vous invite à rester concis dans le nombre d’expérience mais précis dans leurs descriptions.

Qu’est ce que j’entends par concis ?

Un exemple : j’ai été sauveteur en mer pendant plusieurs étés. Ça n’apporte pas grand chose à mes visiteurs. Tout comme j’ai eu le bac avec mention. Tout le monde s’en fout.

Mettez en avant les expériences qui renforcent votre expertise, appuient votre discours, racontent une histoire. Ne faites pas un CV qui décrit toutes les tâches effectuées. Créez une histoire, vendez votre expertise. Soyez originaux.

Pensez à la traduction

Il est également possible de traduire son profil LinkedIn. Vous apparaîtrez plus facilement dans certain résultats de recherches si vous choisissez cette option. Avoir un profil en anglais est un minimum si votre activité est internationale.

Le cerveau retient mieux les informations originales, celles qui sont différentes. Alors soyez créatifs. Sortez du lot. Ne faites pas comme tout le monde. Respectez des principes de bases tout en essayant de vous distinguer ! 😁


Maintenant, est-ce que vous avez compris l’enjeu de la génération de leads sur LinkedIn ? Vous en avez profité pour bichonner votre profil comme il se doit ?

Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas la peine de lire la suite. Invoquez votre génie créatif et lancez-vous dans la rédaction de votre profil LinkedIn.

Une fois que c’est fait, revenez ici.

Pour les choses sérieuses, fin prêts, tu seras.

Je sais que vous trépignez d’impatience à l’idée de vous lancer dans la pratique. Je vous vois sautiller sur votre chaise de bureau.

Du calme, on y vient.

Un mécanicien ne sachant pas reconnaître une clef à molette est-il vraiment mécano ?

Et bien non, et il en est de même pour vous, si vous ne savez pas tout de LinkedIn avant de commencer à prospecter.

Avant de vous lancer dans la rédaction de vos messages de prospection, il faut que vous preniez connaissance des outils dont vous disposez.

Notre but, c’est de vous expliquer toutes les astuces auxquelles vous n’auriez jamais songées pour utiliser au mieux LinkedIn.

Votre mission, c’est simplement de vous en servir. 😉

 

Categories: Livre blanc

Tweetez
Partagez
Partagez