Publier avec sa Page Entreprise sur LinkedIn : oui ou non ?

Published by Toinon on

Coupons court Ă  la discussion. La rĂ©ponse est : NON. ❌

VoilĂ  l’article est terminĂ©, j’espĂšre que ça vous a intĂ©ressĂ©. N’hĂ©sitez pas Ă  partager sur vos rĂ©seaux. 😄

Plus sĂ©rieusement, il n’y a pas de dĂ©bat possible sur ce sujet. Pourtant un nombre incroyable d’utilisateurs continuent Ă  se casser les dents sur du contenu avec leur page Entreprise LinkedIn. Et cette question revient beaucoup chez Podawaa. đŸ€š

Alors je vais vous expliquer pourquoi il ne faut pas miser sur une stratégie de contenu avec une page Entreprise sur LinkedIn.

LinkedIn est un réseau de personnes

LinkedIn est un rĂ©seau social. Et dans « rĂ©seau social », il y a « social » (oui vous l’aviez remarquĂ©, c’est quand mĂȘme la moitiĂ© du mot 😅).

Qui dit social dit humain, dit personne et ne dit pas Entreprise, marque, auto-promo et contenu stérilisé.

En tant qu’humain, on s’attache beaucoup plus Ă  d’autres humains qu’Ă  des marques ou entreprises. Il y a beaucoup plus de chances que vous vous souveniez d’un post du PDG de Coca-Cola que de la page Microsoft (en admettant que ce dernier soit passĂ© dans votre fil d’actualitĂ©, mais on en parle ensuite).

despicable me hug GIF

On veut de l’authentique

Personne ne s’attache au contenu stĂ©rilisĂ© des pages entreprises.

« Nous lançons notre nouvel aspirateur-chauffage de 1200w et nous serons sur le salon Aspi-Paris pour vous le présenter. Venez nous voir.  »

Qui s’en fous ?

👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆👆

Les utilisateurs veulent de l’authentique. On veut de l’insolite, de l’inĂ©dit. On veut du contenu qui touche aux Ă©motions. Et pour ça, on veut que des humains avec des vrais visages nous le partagent. Pas des logos…

Si le PDG de Coca-cola annonçait qu’il arrĂȘte le sucre dans son cafĂ© le matin, il ferait bien plus de vues que l’annonce de Coca-Cola qui nous parle de son recyclage de bouteilles. #bullshit 😜

Le story telling est essentiel. C’est un mĂ©canisme psychologique, trĂšs utilisĂ© en hypnose, qui projette votre inconscient dans une histoire. Il vous y accroche, l’intĂšgre dans votre mĂ©moire, gĂ©nĂšre des Ă©motions et libĂšre des hormones.

Je ne dis pas que ce n’est pas possible avec une page entreprise LinkedIn. Ce sera juste beaucoup plus dur. Au temps de l’efficience, c’est un choix trĂšs risquĂ©.

Le taux d’engagement est faible

Ce point dĂ©coule tout simplement du prĂ©cĂ©dent. Or l’engagement donne la portĂ©e Ă  votre post LinkedIn.

Si on reprend les exemples prĂ©cĂ©dents, d’aprĂšs vous qui va obtenir le plus de commentaires ? Le post sur le nouvel aspirateur ou le fait que le PDG de Coca-Cola arrĂȘte le sucre dans son cafĂ© le matin ?

J’ai ma petite idĂ©e. (Surtout que le PDG de Coca Cola qui arrĂȘte le sucre, on est sur un comble qui devrait gĂ©nĂ©rer pas mal d’engagement 😅)

Du fait que l’on est pas accrochĂ© par le contenu, on ne like et commente pas les pages entreprises. Elles font donc moins de vues. Or le but d’une stratĂ©gie de contenu est de se rendre visible non ?

Scarlet Overkill GIF - Find & Share on GIPHY

L’algorithme est contre vous

Comme tout réseau social (et comme toute entreprise dans notre société capitaliste), le but de LinkedIn est de générer du revenu.

Puisque l’argent est dans la poche des entreprises et que ces derniĂšres sont assez bĂȘtes pour crĂ©er du contenu avec leurs pages, LinkedIn diminue la portĂ©e organique des posts des pages afin de les inciter Ă  payer pour obtenir plus de vues. Ainsi, vous obtenez en moyenne 5 Ă  10 fois moins de vues pour le mĂȘme engagement.

Une stratégie classique déjà appliquée par Facebook ou Instagram.

Alors Ă©videmment, si vous avez des millions Ă  dĂ©penser, sponsorisez vos posts. Mais on en revient aux points prĂ©cĂ©dents : du contenu d’entreprise, sponsorisĂ© qui plus est, ne fera vibrer personne dans votre audience.

Que faire alors pour promouvoir sa marque ?

Il existe énormément de stratégies, bien plus efficaces que celles des pages entreprises, pour promouvoir une marque.

Celles que je vous conseille sont :

  • Publier du contenu avec le reprĂ©sentant de l’entreprise. Si possible le PDG.
  • Eviter le « contenu corporate ». Tout le monde s’en fout de votre prochain salon. Parlez d’expĂ©riences, soyez originaux, touchez l’Ă©motionnel. On peut parfois dire la mĂȘme chose en Ă©tant bien plus malin dans la maniĂšre de le prĂ©senter et de le rĂ©diger.
  • Mettez en place une stratĂ©gie « d’employee advocacy », ou en français « d’employĂ©s qui reprĂ©sentent leur entreprise sur les rĂ©seaux sociaux en publiant du contenu personnel » (en français c’est toujours plus long). Ils peuvent parler de leur expĂ©rience de travail, de leur challenges, de leurs projets, de l’impact de ce qu’ils ont sur la sociĂ©tĂ©. Bref de choses dont on a envie d’entendre parler. Ouvrez Ă  votre audience une fenĂȘtre sur le derriĂšre de l’entreprise. Laissez-les vous connaĂźtre un peu mieux, en tant qu’humains, en faisant publier VOS employĂ©s.

Ce ne sont que quelques exemples. Dans tous les cas, retenez que l’humain, l’insolite, l’authentique, mĂȘme sur LinkedIn, sont bien efficaces que la marque, la stĂ©rilisation et LES PAGES ENTREPRISES 😛.

Bonus

Voici une petite comparaison entre la page de Coca Cola (> de 5M d’abonnĂ©s) et un de mes posts rĂ©cents (j’ai 2 000 abonnĂ©s) : 

exemple de post qui fait des vues sur LinkedIn

 

Quand on sait que pour le mĂȘme engagement, une page obtient 5 Ă  10 fois moins de vues, on peut estimer que quand Coca-Cola publie sur LinkedIn, la page obtient 300 Ă  500 vues… Pour 5M d’abonnĂ©s 😂😂😂

Je vous laisse imaginer la portée de la page de votre entreprise qui cumule 150 abonnés. CQFD.